Accueil Conseils Apprendre le kitesurf : 5 conseils pratiques

Apprendre le kitesurf : 5 conseils pratiques

par ZoomKITE.com
771 vues
apprendre le kitesurf conseils et astuces zoomkite.com

1 – Suivre un cours dans une école de kite

Suivre un cours de kitesurf dans une école agréée doit être votre premier réflexe si vous souhaitez apprendre le kitesurf. En plus de vous apporter de solides connaissances théoriques et pratiques, cela vous permettra de commencer à vous familiariser avec votre environnement et le matériel en toute sécurité.

Un cours de kitesurf coute souvent cher, certains seront peut-être tentés d’apprendre avec un ami qui pratique déjà afin d’économiser quelques euros. Toutefois, je vous le déconseille, car cela peut ralentir grandement votre marge de progression. En effet là où votre ami se contentera de vous donner les bons gestes pour pouvoir naviguer, un moniteur de kitesurf quant à lui saura les diviser en plusieurs étapes afin que vous puissiez comprendre et corriger vos erreurs. Il est donc préférable de découvrir cette discipline avec des personnes pour qui c’est le métier. Cela vous permettra d’acquérir rapidement les bons gestes et les bonnes techniques qui vous permettront d’évoluer rapidement.

Apprendre le kitesurf dans une école est donc une étape incontournable dans la pratique de ce sport. Très populaire depuis plusieurs années, vous trouverez assez facilement un établissement près de chez vous pour commencer vos premières navigations. Ne vous arrêtez pas aux tarifs proposés et essayez d’en comparer plusieurs afin de savoir comment se déroulent les cours. Le moniteur sera-t-il seul avec vous ou en groupe ? Aurez-vous votre propre matériel ou devrez-vous le partager ? L’école fournit-elle une assurance ou devrez-vous en souscrire une en plus ? Prenez le maximum d’informations et n’hésitez pas à les comparer avec d’autres centres d’apprentissage.

2 – S’équiper : équipement et accessoires pour le kitesurf

Une fois que vous aurez pris quelques jours de cours dans un établissement spécialisé, vous allez commencer à chercher votre premier matériel pour naviguer. Neuf ou d’occasion ? En magasin ou auprès d’un particulier ? Vous allez à nouveau vous rendre compte que le kitesurf cela coûte cher. Comme pour les cours, ne vous tournez pas vers une solution de facilité en vous jetant sur du matériel à un prix dérisoire sur un site web de petites annonces. Cela pourrait vous dégoutter définitivement de ce sport.

Pour commencer vous aurez besoin d’un harnais, d’une bonne combinaison néoprène, d’une aile (avec barre et leash d’aile), d’une planche, d’une pompe, d’un casque et d’un gilet de protection. Pour acquérir votre premier équipement, 3 solutions s’offrent à vous. Si vous en avez les moyens, vous pouvez acheter votre matériel neuf dans un magasin de glisse, il y a régulièrement de belles promotions en fin d’année et vous bénéficierez des conseils et d’une garantie de la part du vendeur.

Cependant, il s’agit bien souvent d’un investissement à risque puisque comme tout débutant, vous allez surement faire vivre un enfer à votre matériel lors de vos débuts. Mon conseil personnel serait donc de vous tourner vers l’une des deux solutions restantes : Acheter un kitesurf d’occasion en étant accompagné de quelqu’un qui pratique régulièrement le kitesurf ou acquérir votre équipement auprès d’un ami de confiance qui souhaite renouveler son matériel. Ceci vous permettra en cas de coup dur (déchirure ou éclatement) de ne pas trop perdre d’argent et d’en garder un peu pour procéder aux réparations éventuelles.

3 – Allez-y à plusieurs

Vous serez seul aux commandes quand vous naviguerez en kitesurf, cependant il s’agit d’un sport que l’on pratique le plus souvent à plusieurs. Il est en effet préférable d’être au moins deux pour pouvoir décoller et atterrir son aile, mais il est également rassurant d’évoluer sous la surveillance de quelqu’un. En cas de problème, vos amis pourront venir à votre secours ou les déclencher si nécessaire.

En dehors de l’aspect sécuritaire et pratique, naviguer à plusieurs vous permet également de vous motiver, d’échanger et de progresser. En effet si lors de vos cours vous aurez appris les bases vous permettant de glisser sur l’eau, faire évoluer votre pratique ne dépendra que de vous. N’hésitez donc jamais à discuter sur la plage avec d’autres pratiquants, de lancer des petits défis entre vous (n’allez pas vous mettre en danger) et d’écouter les conseils des uns et des autres. Vous acquérez ainsi rapidement de l’expérience et évoluerez continuellement.

4 – Trouver un spot de kitesurf approprié

Si le kitesurf est pratiquement une religion pour certains, le Spot lui, en est le Grall. Quête éternelle de tout passionné, ce dernier n’hésite plus à parcourir la planète à la recherche du lieu idéal pour pratiquer sa passion. En tant que débutant vous devrez donc redoubler d’efforts pour trouver un endroit qui vous permette d’évoluer en toute sécurité et dans lequel vous prendrez plaisir à naviguer.

Ce lieu devra être assez grand avec une bonne profondeur d’eau pour pallier aux erreurs de pilotage. Il devra également être exempt de tout danger immédiat (piquets, arbres, route, etc…) et correctement orienté par rapport au sens du vent. Encore une fois, ne cédez jamais à la facilité. Évitez autant que possible les spots dont la hauteur d’eau est insuffisante ou ceux qui se situent à proximité d’un parking. Si ces endroits peuvent paraitre idéaux pour éviter d’avoir à marcher trop longtemps ou récupérer facilement votre planche, ils accroissent cependant les risques d’accident grave en cas de perte de contrôle de votre matériel.

5 – Ne brûlez pas les étapes.

Si les vidéos sur YouTube vous donnent l’impression que ce sport est facile, c’est parce qu’avant de se mettre en avant ces kitesurfeurs en ont pris plein les dents. Comme vous ils ont débuté le kitesurf, commencé à tirer leurs premiers bords, réussi à changer de direction, ils ont sauté 50 centimètres, puis 1 mètre, puis 15… mais s’ils ont pu en arriver la c’est avant tout comme au théâtre, une simple histoire de répétition…. Ce que vous ne voyez donc pas c’est le nombre de sessions qu’ils ont fait, le nombre d’échecs qu’ils ont subis et pour certains le nombre de semaines passées avec une jambe ou un bras dans le plâtre pour en arriver là.

Nous terminerons donc avec ce dernier conseil : ne brûlez pas les étapes en kitesurf. Si vous avez réussi à glisser sur l’eau au bout de deux jours, essayez maintenant de le faire sans regarder votre aile. Allez-y progressivement, car chacun des gestes que vous maîtriserez vous servira dans l’apprentissage du mouvement suivant. Soyez régulier, méthodique et curieux dans votre apprentissage et vous deviendrez un jour l’un de ceux que vous admirez en ce moment sur la plage !

Bon ride !

Articles similaires

Laisser un commentaire