Accueil Conseils Décoller seul une aile de kitesurf : 3 techniques expliquées

Décoller seul une aile de kitesurf : 3 techniques expliquées

par ZoomKITE.com
decoller seul une aile de kitesurf zoom kite comment

Que l’on soit débutant ou expérimenté, Normand ou pratiquant dans le sud de la France, il viendra toujours un moment en kitesurf ou vous serez obligé de décoller votre aile tout seul. Cela n’est pas vraiment conseillé dans notre discipline à cause du risque d’accident potentiel. Cependant, il est tout de même intéressant de connaître au moins une technique permettant d’être autonome lorsqu’il n’y a personne sur la plage pour vous aider à lancer votre kite. Il n’y a en effet rien de plus frustrant que de devoir patienter au bord de l’eau à attendre que quelqu’un vienne alors que le vent souffle copieusement. Les plus téméraires improvisent généralement quelques mouvements pour pouvoir décoller sans assistance et c’est à ce moment-là que survient régulièrement l’accident.

Afin que vous puissiez décoller seul en toute sécurité, je vous ai donc compilé 3 techniques que j’utilise personnellement et qui sont reconnus par des professionnels du kitesurf. Il est cependant nécessaire de s’entraîner régulièrement au décollage en solo dans un vent modéré avant de tenter cela dans des conditions plus soutenues. Ces astuces doivent néanmoins être utilisées uniquement dans le cas où il n’y a absolument personne sur la plage pour vous aider.

Comment décoller seul une aile de kitesurf ?

Technique 1 – créer un point d’ancrage avec le kite hook.

Le kitehook reprend et modernise le concept de la bonne vieille planche en bois que les anciens kitesufeurs utilisaient pour créer un point fixe sur la plage. Il s’agit de la technique que j’utilise dans 90% des cas lorsque je suis seul à pratiquer sur le spot. En plus de proposer une solution sécuritaire et pratique, le kitehook permet de décoller presque n’importe où. Il est en effet possible de l’enfouir dans le sable, de le recouvrir de cailloux, de l’attacher à un piquet ou à une bouée et même de l’enterrer dans la neige si l’on pratique le snowkite.

Le fonctionnement de cet accessoire dédié au kitesurf est très simple. Vous creusez un trou dans le sable, vous y déposer votre kitehook et vous rebouchez en veillant à ce que le mousqueton ressorte suffisamment. Il vous suffit ensuite d’attacher ce dernier à votre chicken loop et de placer votre aile de kitesurf en bord de fenêtre perpendiculairement au sens du vent. Celle-ci va se stabiliser et vous permettre d’aller vous hooker pour décoller en toute sécurité. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du kitehook en condition réelle, je vous invite à visionner la vidéo ci-dessous produite par l’entreprise qui le distribue.

Avantages du Kite Hook

  • Permet de créer un point d’ancrage presque n’importe où
  • Offre une solution fiable et sécuritaire pour décoller seul
  • Peut être utilisé dans des conditions météos très soutenues

Inconvénients du Kite Hook

  • Nécessite de décoller et atterrir au même endroit
  • Cela fait un accessoire en plus à prendre avant de partir en session.
  • Peut-être volé

Comment se procurer le Kite Hook ?

Vous trouverez un descriptif de ce produit dans la rubrique Boutique de notre site internet ainsi qu’un lien vers le site web du fabricant.

Technique 2 – utiliser une longe ou un Leach d’aile secondaire

Si vous n’êtes pas sur de pouvoir atterrir au même endroit ou que vous partez pour un long downwind, prendre un Leach secondaire peut être une très bonne idée. J’en ai pratiquement toujours un sur moi lorsque je pars quelques heures sur l’eau. Cela me permet d’avoir de quoi fixer ma planche en cas de grosse galère en mer (uniquement pour les urgences ! ) ou pour tracter un autre kitesurfeur qui se serait blessé. Avoir un bout de corde muni d’un mousqueton me permet également de décoller et d’atterrir seul n’importe où, à condition qu’il y est un point fixe sur lequel je puisse m’arrimer.

Cette astuce reprend donc le principe du kitehook, mais permet toutefois d’atterrir et de décoller à des endroits différents. Je la recommande donc aux amateurs de downwind qui comme moi aiment explorer leurs spots dans les moindres recoins. Ci-dessous, la vidéo de Serge qui nous explique en détail le déroulement de cette manoeuvre pas si difficile.

Avantages :

  • Permets de décoller une aile de kitesurf à des endroits différents
  • Offre un second Leach pour y fixer un objet ou tracter un kitesurfeur blessé
  • Prend peu de place et peut être fixer sur le harnais

Inconvénient :

  • Nécessite un point fixe solidement ancré dans le sol

Technique 3 – Se servir de la fenêtre de vol pour décoller son aile de kitesurf

Si vous avez débuté le kitesurf en école ou avec un ami pédago, vous avez surement pu découvrir le fonctionnement de la fenêtre de vol. Pour celles et ceux qui n’en ont toutefois jamais entendu parler, il s’agit du quart de sphère dans laquelle évolue votre aile de kitesurf (Zenith, bord de fenêtre, pleine fenêtre, etc…). Vous devez absolument maîtriser cette notion si vous souhaitez utiliser la manœuvre suivante, car vous allez vous servir uniquement de votre position dans celle-ci pour décoller votre aile.

Extrait du site internet de la Fédération Française de Vol Libre

La vidéo choisie pour illustrer cette technique est celle de Philippe Ancelin qui est moniteur kitesurf depuis 2010. Dans celle-ci, il aborde deux solutions différentes pour décoller seul. La première est celle que nous avons vue juste au-dessus et qui inclut l’utilisation du Leach d’aile. La deuxième qui nous intéresse, consiste à utiliser notre placement dans la fenêtre de vol pour faire basculer et décoller l’aile de kitesurf. Cette astuce à l’avantage de ne nécessiter aucun accessoire particulier et peut donc être utilisé presque n’importe où à condition toutefois d’avoir assez de place pour dérouler les lignes entièrement.

Avantages :

  • Peut être utilisé presque n’importe où
  • Ne nécessite aucun accessoire

Inconvénients :

  • Il faut avoir assez de place pour dérouler les lignes
  • L’aile peut se déchirer si elle rencontre un objet coupant lors de son positionnement
  • Déconseillé dans le vent fort

Décoller et naviguer seul en kite : quelques précautions à prendre.

Portez toujours un casque, il n’y aura de toute façon personne pour trouver ça moche. Il y aura également moins de chance en cas de choc crânien violent pour que vous perdiez connaissance et donc moins de risque de créer un sur accident ou de vous noyer.

Prévenez toujours un proche si vous naviguez seul. Je sais que beaucoup parmi vous aiment le kitesurf car ce sport procure un fort sentiment de liberté. Toutefois, prévenez toujours quelqu’un lorsque vous pratiquez seul ce sport. Cette personne pourra en effet donner des renseignements précieux aux sauveteurs si elle ne vous voit pas revenir.

Ne surestimez pas vos aptitudes. La mer ne pardonne pas l’excès de confiance. Restez toujours humble face aux éléments et ne naviguez que lorsque les conditions sont réunies pour assurer votre sécurité. Gardez à l’esprit que si cela tourne mal, vous serez seul aux commandes de votre vie. Profitez de ce conseil pour lire notre article sur le self-rescue.

Portez un équipement adapté aux conditions météo. Le matériel de kitesurf coûte cher, cependant n’ayez pas peur de payer un peu plus pour une combinaison néoprène de qualité. Dans une eau froide, celle-ci vous fera économiser de précieuses calories si vous devez attendre les secours.

Vérifiez votre matériel avant chaque mise à l’eau. Une ligne qui casse, un chicken loop qui s’ouvre ou une aile qui se dégonfle ça arrive. Si vous êtes seul sur le spot cela peut cependant rapidement se transformer en drame. Prenez donc toujours quelques minutes supplémentaires pour vérifier 2 fois votre système de sécurité, la pression de votre aile et l’état de vos lignes.

Bon ride !

Articles similaires

Laisser un commentaire